Elikia M’Bokolo

Inline image 1
Elikia M'Bokolo
Né à Kinshasa (anciennement Zaïre, actuel Congo RDC), Elikia M'Bokolo a fait ses études universitaires à Paris où il a été élève de l'École normale supérieure. Après avoir obtenu son agrégation d'histoire en 1971, sa carrière universitaire se déroule principalement à l'École des hautes études en sciences sociales à Paris. Il est actuellement directeur d'études au Centre d'études africaines. Parallèlement, il enseigne aussi à l'Institut d'études politiques de Paris, à l'Institut des relations internationales et dans plusieurs universités non francophones, notamment à New York, Lisbonne et Porto. En outre, Elikia M'Bokolo produit pour Radio France Internationale l'émission " Mémoire d'un continent ".


———————————
POLITIQUE 22 OCTOBRE 2016
L’historien Elykia M’Bokolo qualifie Katumbi de «populiste», «une sorte de Berlusconi à a congolaise»

Inline image 2
Le professeur Elykia M’Bokolo n’y est pas allé de main morte quand il s’en pris le 20 octobre à Moïse Katumbi dans le blog de la journaliste belge Colette Braeckman.
Le célèbre historien a qualifié Moïse Katumbi de «populiste», «une sorte de Berlusconi à la congolaise». Celui qui présente sur RFI l’émission Mémoires d’un continent a dit que Katumbi n’était populaire qu’au Katanga. Et cette popularité dit-il, il la doit à son club Tout-Puissant Mazembe. Elykia M’Bokolo a continué son attaque en règle contre Katumbi en suggérant qu’il n’a pas de programme ni de parti.
Cependant, M’Bokolo trouve quand même une qualité à Katumbi, celui d’être «sympathique».
Les Katumbistes apprécieront. Ils peuvent se consoler car M,Bokolo a aussi rudoyé Étienne Tshisekedi en niant aussi sa popularité. «Tshisekedi est isolé» d’après l’historien. Les belges et les français se font des illusions sur l’audience et la représentativité du président de l’UDPS selon le professeur Elykia.

Alphonse Muderhwa

Leave a Reply